• [deux. parce que tout va par deux?]

    voilà. Nous l'avons fait. Nous pouvons aujourd'hui dire que nous sommes un petit bout de nous. Parce qu'on a prit de la bouteille comme on dit, et que décidément je serai prête à vivre une éternité avec toi.

     

    [birthay]

    tout était presque jolie. pas trop jolie non, juste très jolie. les demoiselle était chic, et les messieurs étaient presque en bonne état. Et puis, tout le monde a ri, et en a profité. pas comme s'il s'agissait de leur dernier jours non, mais tout simplement parce qu'ils aimaient terriblemetn se retrouver ensemble. Et puis Elle était là: la maitresse de maison. celle que l'on redoute parfois, même s'il est certain qu'elle est plus peureuse que ses invités. Mais qu'importe il n'est nullement question de peur et de courage ici. Elle s'était toujours inquiété lorsqu'elle recevait des gens chez elle: ses invités seraient-ils heureux? allaient-ils aimer son petit nid douillet? Parce qu'ouvrir aux autres les portes de son antre représentait un réel danger: au début elle ne faisait attention à rien. et puis petit à petit elle en eu assez d'avoir quatres cadavres à réanimer le matin alors que ceux-ci avaient plutôt en tête l'envie d'une mort apaisante et surtout d'un long repos dans les bras de morphée. Alors Elle se décida à devenir plus select comme on dit. pas du genre carré vip et champagne grand luxe bien entendu.

    Au fond, Elle voulait juste que ce soir là tout se passe bien. Alors même si quelqu'uns de ses chers invités avaient prit la décision de ne plus faire attention à quoi que ce soit, tout cela fut terriblement bien.

    Alors Elle voudrait juste remercier L. & F. pour être arrivée les premières et pour cette première fois qu'Elle aimerait renouveller. Du coups, on peut aussi remercier A. d'être venue, parce que cette première fois sera surement suivie de bien d'autres. Mais n'oublions pas C. & Y. parce qu'une soirée sans eux n'aurait pas le même charme. Elle pense aussi à remercier L. & L. parce qu'au final on aurait beaucoup à dire mais qu'on s'arretera à un merci.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :