• (en attendant]

    à croire que je deviens maniaque. j'aimerais que ma tanière soit parfaitement ranger. parce qu'au fond quand je n'ai pas à ranger je me sens bien et en paix. mais, mes horaires, mes travaux en cours et ma fatigue font que tout ne se passe pas comme prévu. alors parfois je reste là, à ne rien faire, triste totu simplement de voir que je ne peux pas tout faire. j'aurais adoré avoir un collant et une cape fluo pour pouvoir prétendre être une héroine de bande dessiné. mais au lieu de cela je suis une jeune fille tout ce qu'il y a de plus normal, je n'ai pas de réel problème, mais je ne cherche pas à m'en inventer non plus. je fais ce qui me plait, et je vis seule. alors franchement il faudrait etre vache pour en demander plus.

    oui, mais!

    je n'ai pas de cape rouge, et je ne vole pas au secour des innocents. je ne peux pas cacher ma double vie car ma vie principale est éjà trop prennante pour que j'envisage de m'en créer une. c'est vous dire.

    j'aurais aimé pouvoir etre sexy et grandiose dans une combinaison atrocement laide et fluo, mais au lieu de ça, je suis une fille simple, et pas franchement jolie, mais pas franchement moche. même si cela reste complètement subjectif. alors peut-être la papi qui se frottait les mains en me regardant avec ses yeux de porcs me trouvait à son gout. et peut-être que ce type dans le bus qui m'a regardé puis fuit avec une intense hardeur ne me trouvait franchement pas à son gout. allez, on peut se le dire: on ne plait pas à tout le monde. preuve en est cette fameuse soirée d'hier.

    au premier abord, ça avait l'air sympathique. un peu comme une de ces soirée où même si vous ne connaissez personne tout le monde est votre ami. les gens avaient l'air assez agréable. dire qu'ils étaient souriant ne serait pas tout à fait juste, alors restons-en au terme agréable. ensuite, on note la présence d'alcool; quelques bierre, de la vodka, et des boissons bas de gamme parce que les moyens financiers ont manqué. tiens, je contaste qu'il y a quand meme de la guinness. grande erreur, il s'agit simplement d'un type qui les a ramené pour sa consommation personnelle. le sens du partage de certain m'étonnera toujours. ensuite, je vois quelques tetes connues, mais surtout une masse difformes de tetes inconnues. alors je m'approche, je discute, je bois, je mange, et tout va bien dans le meilleur des monde. tout d'un coups, on m'appelle, on veut me parler, on se demande qui je suis. je réponds, et là le mystère s'est envolé. bon tant pis, mon numéro de david copperfield est finit. alors je reviens vers ma chere amie. on discute, mais elle est déjà faite. tant pis. on s'asseoit, on discute, beaucoup, parfois on parle avec d'autres, et après je me dis surtout que cette soirée commence à me gonfler parce que je n'aime pas les gens qui me prennent de haut ou qui pensent que je ne suis pas assez comme il faut pour faire parti de leur réseau. alors je plis bagage, et je rentre chez moi.

    j'apprends que la soirée à duré jusqu'au petit matin, et que c'était franchement cool. alors bon ok, si c'était cool hein... mais de toute façon ce ne sont que les meilleurs qui sont resté. et là je me dis que franchement je n'ai rien manqué.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :