• [I wanna be your dOg] [ou à cela près][voir pas du tout]

    comment commencer? les intros n'ont jamais été mon fort je crois... qu'importe mettons une bonne fois pour toute les pieds dans le plat et contentons-nous d'en profiter.

    [I]
    intro glorieuse et autre bonniment ne sont pas attendu ici, juste des paroles simples et miéleuses. enfin, oui et non. après tout, oui après tout cela, je peux bien dire que je suis une entetée et caractérielle jeune demoiselle. à cela près. mais qu'importe. Pour le coups je repense à un très beau poème de Prevert, "je suis comme je suis".

    mais passons.

    l'interet n'est pas là, ou pas encore. voir pas du tout.

    chacun voit midi à sa porte, et c'ets en cela que l'histoire peut déranger. l'histoire ai-je dit? oui, je parle bien de celle de notre soirée. de celle qui résume à cela près quelques mois difficiles. au final tout le monde finit à bout de nerfs, les ongles rongés et le coeur en charpille.
    tout le monde n'a pas accomplit ses objectifs, mais il ne faut pas oublier que certaines choses ne dépendent pas de nous. je parle de manière rationelle en excluant complètement le hasard ou meme la chance, voir l'interevention divine. trève de sornettes, je parle le plus sérieusement du monde. ou du moins je m'y essaye.
    ainsi, en l'espace de deux mois, tu finis à bout de souffle, le moral au plus bas et le coeur qui se recroqueville. quand à lui, rien ne change vraiment, comme si la quasi totalité des évènements qui se sont produits ses dernieres semaines n'avaient aucun impact. étrange, voir inquiétant. et puis il y a elle. n'en parlons, le sujet est plutot délicat. loin du tbaou, mais certains mystères doivent rester en suspant.


    [2]
    générosité oblige, se soir j'ai eu droit à une avalanche de gentillesse et de paroles bienveillantes. ainsi, malgrès le fait que je sois totalement égoiste, betasse, crétine, entetée, marie couche toi là, et trop conen pour s'assumer, voir pour s'imposer, il se peut otut de meme que je m'en sorte. certaines paroles ont le don, plutot étonnant, de blesser quelqu'un d'une manière assez profonde. je n'agirais pas comme un chien en venant lécher la main de celui qui m'aura mit un coups de pompes, mais j'agirais bien mieux. ils peuvent compter là-dessus. ce genre d'anneries à en fait pour effet de me donner une certaine hargne, une sorte de moteur.

    je t'en foutrais de la réussite enfoiré.


    [ceci étant dit, je m'en vais]

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :