• laissons les choses comme elles sont...

    ...de toute façon nous n'avons pas toujours le choix.


     


    "il y a des gens que je ne supporte plus" [elle]


    à vrai dire la phrase explique la situation.


     


    tout le monde est triste dans cette petite maison du bord de l'eau. la petite mère pleure pour les choses qui n'ont pas eu lieu, et pour celles qui auront lieu demain ou après-demain. le petit père s'ennerve juste parce qu'il ne sait plus comment réagir face à le tristesse de sa petite mère. au fond tout le monde s'aime, et se le balance à la figure. la manière dont les choses sont faites ou dites ne sont certes pas toujours glorieuses et calines, mais la vie est injuste à ce que l'on dit, et l'homme ne réagit pas toujours bien, ou comme il le devrait.


    la meme musique tourne en boucle dans la maison du bord de l'eau. chacun est reclut dans son petit nid. petite mère est ailleurs dans sa bulle merveilleuse remplie de cours et de livre. petit père est dehors ou bien dans la cuisine. on ne sait trop. et les choses passent, doucement, ou rapidement, c'est selon. selon quoi? selon els humeurs de chacun, et de tous.


    et puis au fond de tout cela, il y a "elle", nommons la simplement Elle, car se sera mieux pour tout le monde. elle est assise et regarde droit devant, le regard qui dérive et glisse par terre des fois, mais qui remonte toujours. parce qu'ilen faut jamais toucher le fond à ce qu'on lui a dit. une fois le dernier barreau de l'echelle atteint, il est parfois difficile de retrouver els autres. elle parle à n'importe qui, et s'en fiche eperduement. elle parle juste pour ne pas toucher le fond. elle aimerait bien dire que certaines choses la blesse. de toute façon, se soir tout la blesse. comme hier, et peut-être demain. le téléphone reste éteint et silencieu. personne n'ose venir la voir. et au final meme si elle semble entourée, elle finit seule devant son écran à jouer des mots et à se jouer de la vie. à moins que ce ne soit la vie qui se joue d'elle en ce moment meme. allez savoir.


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :