• [le cahier rouge]

    [j'ai toujours des difficultés à trouver des titres réellement en relation avec ce qui suit]

    [1]
    j'ai la sensation d'être une petite poupée de verre, fragile et à fleur de peau.
    drole de sensation.


    [2]
    suze* a juste envie d'hurler. hurler à s'en crever les tympans, à en vomir ses tripes, hurler pour hurler simplement.

    [3]
    depuis bientot 1 ou 2 semaines je ne regarde plus vraiment les informations, que se soit par le biais de notre chere et vénérée sainte télévision ou par le biais de journaux. j'ai la sensation d'être dans ma bulle, complètement en dehors du monde qui m'entoure, juste comme si je ne faisais que me regarder le nombril dans un élan d'égocentrisme pur.
    les gens égoistes et égocentriques peuvent être terriblement chiant...
    bref, il se peut que ma situationd e presque hermite dure encore jusqu'au 3 juillet... révisions et détente oblige. qui plus est, j'ai toujours l'impression que notre monde est dans un perpétuel mouvement de violence, " 3 blessés dont 1 grave, une attaque en Irak a aujourd'hui fait...ect" et cette idée m'est plutot désagréable. tout les matins j'écoute la radio avec mon père, une station plutot axée sur l'information... et puis c'est sans cesse les meme nouvelles de morts, de tristesse, de conflits politique, de problèmes pétroliers,ect... j'ai également remarqué, et non sans agassement, que les informations sont des éléments très étrangement manipulés; on nous assomes pendant tout un mois sur une affaire obscure et incompréhensible, puis les semaines suivante nous aurons droit à une surdose d'informations sur le foot, ou un quelconque tournoi de sport...ect. on nous bourre le crane, on nous fait oublier des choses essentielles, ou alors on nous affole avec une histoire de virus exterminateur. ainsi, certaines informations ont une couverture médiatique importante aussi bien sur la durée que sur la quantité, et donc certaines autre informations sont complètement "oubliées"...on ne nous parle plus de ces problèmes en Russie, ni des diverses crises qui agitent le monde entier, ni des famines qui ravagent des populations Africaine, on se borne à nous expliquer sans cesse la meme chose, à nous abrutir avec cette surdose d'informations...

    étrange manière de nous informer sur le monde qui nous entoure. guerre de l'information, pourquoi pas oui.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :