• [partir sans dire au revoir, voilà la vraie liberté]

    [1]

    j'ai horreur qu'on m'envoit des photos de serpents, non suze* n'est pas l'amie des bêtes.

    [2]

    être là sans me parler...


    [essayer de m'emmerder est une très mauvaise chose]

    [3]

    du pu dans l'oeil et le regard vide et stérilen la petite catin pleur ses amants si tot perdu. envolé comme des ombrelles sans queue, la jolie demoiselle assèche son corps et se vide sans effroid. beauté divine, et vulgaire, il lui aura suffit de regarder autour d'elle pour comprendre sa misère. ond it toujours qu'il y a pire que soit, mais ce qu'elle voit, c'estq ue c'ets elle le pire que soit...


    [4]

    etre là, à se prélasser; voilà le vrai luxe. j'aurais bien voulut te garder auprès de moi, mais la divine comédie a assez duré, tout à une fin ne l'oublions pas. va t'en et surtout: ne cherche pas à revenir. piller mon coeur et détruire mon corps est le pire des supplices. laisse moi crever dans ton indifférence et tout sera plus beau. un air niais et vaguement idiot sur le visage tu pars le coeur pleins de rancoeur et de haine. comprends moi, j'aime être aimé, mais tarde à aimer convenablement. la vie n'a pas que de sbons cotés, remercie moi, grâce à moi tu as ocnnu le pire.


    [5]

    la princesse aux pieds écorchés se plantent lamentablement et jouie de sa défaite. laisse la par terre, elle ne mértie pas mieux, mais seulement moins bien. les catins dans son genre ne doivent en aucun cas avoir accès au bonheur...


    [6]

    petites filles protéiforme je glisse d'un corps à l'autre et j'explore le monde sensible comme personne d'autres. tantot thétis tantot protée je chasse la naturel et j'explose dans l'artificel. la haine et la douceur pour bagage, je traverse les ages sans bonheur, avec la simple envie de découvrir le coeur léger un ailleurs plus beau. étrange paradoxe, je tends à devenir une et seule, mais je finis multiple et inconnu...


    [7]

    aime moi, comme je t'aime, j'ai peur de perdre à chaque instant. j'ai juste peur de ne plus etre, de ne plus etre tienne... retiens moi et reviens moi...

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :