• [road to peace]

    non pas vraiment.

     

    la route est encore longue.

     

    aujourd'hui je reviens ici. étrange puisque je n'étais pas venu depuis quelques temps. quelques part je relis des bouts de passées, comme des bobines égarées.

    cette année scolaire va s'achever mercredi. ou plutot samedi si l'on veut être exact.

    je ne nierais pas que j'ai peur. peur de ne pas avoir été à la hauteur.

    A bien y regarder, je reste partager entre cette petite voix qui me murmure "tu aurais pu faire mieux. être plus en phase avec les autres, et être moins dans ton monde." et celle qui me dit "tu as bien travaillé. siça ne marche pas, tant pis, tu auras essayé. il ne faudra pas conclure sur un echec puisque ça n'en sera pas un quoi qu'il arrive. recommencer n'a jamais voulut dire qu'il y est question d'echec. et puis tu t'en fais peut-être pour rien".

    j'ai aimé cette année pour tout ce qu'elle m'a apporté. mon indépendance. quasi indépendance plutôt puisque financièrement j'étais assistée. j'ai découvert une autre vie, un ailleurs. au final je toruve que je me suis plutot bien aclimatée à cet ailleurs. et puis, j'ai aimé cette année pour les découvertes que j'ai fait. et elles ont été très nombreuses. alors je ne partirais pas. je ne veux pas renoncer.

    et puis, nous verrons bien.

     

    samedi approche, il ne me reste plus qu'une semaine pour savoir, comprendre, peut-être crier de joie, ou peut-être pleurer de déception.

     

    [Tom Waits berce mes maux, et sa voix ne fait plus qu'un avec moi. Road to peace? je ne sais pas, mais j'aime cette route. nous verrons bien la suite...]


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :