• [suze* en a gros sur le coeur]

    et a la terrible envie de vomir ses tripes.

    j'ai horreur quand on ne me répond pas.

     

    [1]

    les yeux rouges et gonflés, la petite princesse aux ventre gonflé tente simplement de comprendre lemonde qui l'entoure. si tout semble torp sombre ou trop incompréhensible, pourtant ce n'est pas réellement le cas. la petite salope a simplement envie de tout fermer, et se s'enfermer pour respirer des bulles de savons à longueurs de journées, le cerveau en éventail.

     

    [2]

    les princes charmants ne le sont pas toujours reellement. au début si beau et si doux, puis si aigre et rêche à la fin. la jolie princesse descend de son arbre en esperant cette fois que otut ira pour le mieux, sans accroches ni fin atroce. le coeur réparé et pourtant si fragile, la demoiselle fonde tant d'espoir et d'amour dans ce couple, et ce "nous" qui l'unie à son doux prince.

     

    [3]

     sur fond de musique pseudo romantique et franchement mélodramatique, la douce beauté s'enfonce dans son siège, avec la simple envie de tout fermer, et de s'en aller tranquillement, juste pour faire comprendre aux autres qu'exister c'est aussi s'affirmer.

     

    [4]

    les doigts fanés et le coeur broyé, la demoiselle tente simplement de replanter son coeur ailleurs.

     

    prière de ne pas marcher sur la pelouse. peinture encore fraiche.

    [5]

     l'agacement commence tout juste à me prendre, là sur ce coin gauche ou droit j'hésite profondément. j'ecris pour avoir l'impression d'exitser ou tout simplement pour écirre, sans but réel.

     

    [6]

     

    vexée, la sorcière repart dans son placard à balais et commence à se morfondre.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :