• [ tu voudrais la sentir déjà au creux de ton bras... la femme de ceux qui n'en ont pas]

    parce que dans ces moments là, il y a juste quelques voix qui me libèrent. 

     

    [1]

    le téléphone a jsute sonné. mais s'était déjà trop. Parce qu'aujourd'hui les choses ne sont pas allées d'elles-même. Un réveil difficile, un manque de motivation flagrande, et surtout un petit quelque chose qui traine derrière. Et puis, une petite crise, la fatigue qui s'accumule, la simple envie de se libérer et au final une réflexion qui destabilise. un retour forcé, et un drôle de type dans ce parc. un homme au regard agressif et interessé. Des gens heureux parce que pour eux les choses semblent allées bien. et puis il as toi. au bord du gouffre. Alors non, les choses ne sont pas allées d'elles-même.

     

    juste parce qu'il me manque quelque chose.

     

    [au creux de ton bras-MANO SOLO. merci]

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :